Euro 2016Les joueurs

EURO 2016 : Thomas Müller, l’atypique

Pour sa quatrième compétition internationale, l’atypique Thomas Muller souhaiterait frapper un grand coup et réaliser le doublé après le Mondial 2014. Et gagner en reconnaissance médiatique, accessoirement. L’occasion se veut idéale avec l’UEFA Euro 2016.

Il demeure un joueur étrange. Titulaire depuis quelques années maintenant du titre officieux de « 3ème meilleur joueur du monde » derrière les intouchables Messi et Ronaldo, le Bavarois intrigue pourtant. Par son jeu anachronique, qui semble tout droit sorti des années 70, ses chaussettes baissées, sa technique efficace mais étonnante, ses statistiques (trop ?) affolantes et sa démarche désarticulée.

Thomas Müller, 26 ans, aurait fait l’unanimité aux côtés des Paul Breitner, Jurgen Netzer et autres Karl-Heinz Rummenigge à une autre époque. Mais en 2016, son profil d’ovni tend à occulter ses incroyables performances. Car l’on parle là d’un joueur exceptionnel, sans pareil pour se déplacer entre les lignes, distiller des caviars sortis de nulle part ou inscrire des buts à couper le souffle.

Euro 2016 : Enfin adoubé par le grand Pep

Son exceptionnel parcours international en témoigne : l’Euro 2016 constituera sa quatrième compétition de rang (2 Coupes du Monde, 2 Euros) et il a systématiquement brillé précédemment. Le buteur bavarois est élu meilleur jeune joueur du Mondial sud-africain en 2010, avant l’apothéose en 2014 : vainqueur de la compétition avec la Mannschaft, deuxième meilleur joueur du tournoi et bourreau historique du Brésil en demi-finale (7-1). Seul le dernier Euro l’a vu mutique, ce qui prouve que le bonhomme voit plus grand que les frontières étriquées du Vieux-Continent.

Néanmoins, une victoire en juillet serait la cerise sur le gâteau pour le Bavarois, qui régale chaque week-end les habitués de l’Allianz Arena. A tel point que Pep Guardiola, partant à la fin de la saison, souhaiterait désormais l’embarquer outre-Manche du côté de Manchester City la saison prochaine. Preuve s’il en est des qualités footballistiques mais aussi humaines de l’attaquant efflanqué. Un futur Ballon d’Or dans l’âme ? Assurément. A voir si son style controversé séduira enfin. Joaquim Low, le sélectionneur, avait récemment résumé les qualités de son joueur en ces termes : « Muller ? Il a un flair incroyable, il est toujours là où il faut, dans les cinq derniers mètres. » Deutsch Qualitat !


Partager
Anthony Denay

Anthony Denay

Jean-Michel Aulas, OL, Ligue 1
Article précédent

L’OL et le Stade Rennais plombent la Ligue 1

Serge Aurier, PSG, Ligue 1
Article suivant

PSG : Serge Aurier va savoir !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>